Association

A Pontvallain,
ouverture de la première antenne LGBTI+
en milieu rural

L’association mancelle LGBTI+, Homogène, développe son réseau en ouvrant une antenne locale à Pontvallain. Une permanence sera assurée à partir de janvier 2023 à la mairie.

L’association Homogène est une association LGBTI+ (Lesbienne, Gay, Bisexuel, Transgenre, Intersexe) créée le 6 mai 1996 au Mans.

Elle a pour objet la lutte contre les discriminations à l’encontre des populations LGBTI+, et œuvre pour l’égalité de leurs droits et la valorisation de l’apport des personnes LGBTI+ dans tous les aspects de la société.

Accueil, prévention et soutien

« Homogène propose des accueils, elle intervient en milieu scolaire et professionnel, fait de la prévention sexuelle et propose un service d’hébergement et d’accompagnement », explique David Deciron, membre du conseil d’administration de l’association.

Il est également l’un des trois membres de l’antenne Vallipontaine qui vient d’ouvrir, avec Emilie Dournovo et Michel Bourigaud.

Centre LGBTI+ Antenne sud Sarthe à la mairie de Pontvallain
(1er étage), entrée par la cour
Horaires : chaque vendredi de 18h à 21h à partir de janvier 2023.

Contact : pontvallain@centre-lgbt.com.

Une première à la campagne

Si elle a déjà une permanence délocalisée à La Ferté-Bernard, l’antenne ouverte à Pontvallain (Sarthe) est la première en ruralité.

« On s’est rendu compte que beaucoup de personnes venaient du milieu rural dans notre permanence du Mans. Ouvrir une antenne à la campagne est donc devenu une évidence », explique le responsable à Pontvallain.L’antenne locale, en plus d’être un lieu d’échanges et de rencontres, dispose d’un lieu fixe et organisera des ateliers, des actions…

Porte ouverte le 17 décembre

La première est d’ailleurs prévue samedi 17 décembre 2022 de 14h à 18h.

L’antenne organise une porte ouverte pour se présenter à la population. Puis, « à partir de janvier, tous les vendredis de 18h à 21h, nous tiendrons un accueil  convivial ouvert à tous », promettent les responsables. Permanence d’accueil, débats, soirées jeux…seront proposés.

L’association souhaite travailler avec d’autres organismes comme « la Mission locale, le Centre infos jeunes par exemple », mais aussi avec des entreprises, des soignants.

« Avec cette permanence, nous pourrons répondre à la problématique des gens, faire de la prévention. Nous sommes là pour ça ».

Accepter son corps, son genre, sa sexualité, connaitre ses droits, briser l’isolement… La liste n’est pas exhaustive.

« Certains encore aujourd’hui se retrouvent à la rue, rejetés par leur famille. L’association est là pour les aider comme pour aider certains parents », souligne David Deciron.

Appel aux bénévoles

Le responsable profite de l’ouverture de l’antenne vallipontaine pour lancer un appel : « nous recherchons des bénévoles pour défendre les droits des personnes LGBTI+, une formation est possible ».

L’association remercie enfin la municipalité pour la mise à disposition du local au sein même de la mairie.

« Vivre avec son époque »

« C’est à l’unanimité que le conseil municipal a répondu favorablement à notre demande d’ouvrir l’antenne ici », témoigne David Deciron.

Pour Xavier Gayat, le maire de Pontvallain, « c’est un plaisir de vivre avec son temps, on ne sait pas comment aborder ces sujets ».